Acte troisième – Scène XX

par Georges Grammat

Agathon montre le ciel alors que Movoros va se rafraîchir le visage à la fontaine.

Pélopidès        Une brise légère chasse le nuage noir.

Atticos        Tu dis vrai : le ciel se dégage.

Un Agathon riant pousse Movoros dans la fontaine.

Agathon        Fais tes ablutions, misérable, et viens goûter au pâté du dieu menteur.

Pyrrhine        Reste encore un peu, Pélopidès, et fais-lui honneur.

Pélopidès        Puisque tu insistes, charmante Pyrrhine.

Agathon        Et toi, sauterelle, sers-nous à boire.

Pyrrhine prend l’amphore et commence à servir. Atticos remue ses bras courts.

Atticos        D’oliviers, amis, jamais autant j’en ai vus ! A perte de vue sur la…

Un cri terrible retentit dans la maison. Pyrrhine lâche l’amphore qui se brise. Tous se figent. Pélopidès se précipite dans l’escalier, bousculant Pyrrhine.

<= Acte 3 – Scène XIX                                                        Acte 3 – Scène XXI =>

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

Publicités