Acte premier – Scène X

par Georges Grammat

Agathon passe à côté de Téléphas et examine des vases. Téléphas lève la tête sur lui et grimace.

Téléphas        Mais, dis-moi, ami, d’où émanent tes repoussantes odeurs ?

Agathon        De Smyrne, patrie d’Homère.

Téléphas        C’est Smyrne que les Grecs auraient dû détruire, et non point Troie. Le doux aveugle en serait resté coi… et toi, inodore.

Agathon, qui errait parmi les étagères, prend le vase de Movoros et s’en étonne.

Agathon        Qui est-ce ?

Téléphas        Movoros, le sycophante dont tu parlais tantôt. Ne reconnais-tu point sa face de fouine ? Il menace de me dénoncer.

Agathon        Pour quelle raison ?

Téléphas        Raison, dis-tu ? Un bien joli mot. En fait, et tu le sais, je ne sacrifie pas aux dieux. Oh ! Je n’ai point de rancœur : l’homme est malheureux.

Agathon repose le vase.

Agathon        Exquise délicatesse de l’artiste. Malheureux, dis-tu ? Attends ! Attends… Serait-il amoureux de quelque éphèbe ?

Téléphas déambule, à moitié courbé, en secouant un doigt.

Téléphas        Il paraîtrait qu’une fillette… quoique pauvre… aurait repoussé ses avances.

Agathon        Curieuse époque où le pauvre se mêle de dignité.

Téléphas        Movoros l’a fait saisir pour dettes puis jeter en prison où elle s’est pendue. Il en souffre beaucoup.

Agathon avance le long des étagères, regarde d’autres vases, nullement concerné.

Agathon        Pourquoi ne peins-tu que des profils ?

Téléphas        Ne te l’ai-je point dit, ô homme sans cervelle ? J’ai appris à l’ombre du temple d’Amon où le profil est de rigueur… Et j’aime cette rigueur qui contraste d’avec notre art dégénéré.

Agathon s’esclaffe.

Agathon        Que je sache, tu n’as jamais traîné tes sandales au bord du Nil.

Téléphas        Ne le crie pas si fort ! scélérat, ma femme pourrait t’entendre. Lors de notre rencontre, j’ai prétendu d’une initiation chez les prêtresses d’Isis et, si Xanthippe me respecte, c’est un peu pour cela. Et puis, mon âme se révulse à la pensée d’esquisser les hommes à la façon académique, au style relâché et décadent si apprécié des béotiens.

Agathon        Peins des femmes.

Téléphas        En disant homme, j’inclus la femme.

Agathon minaude.

Agathon        Par Apollon, je t’approuve : nous sommes l’un et l’autre.

Téléphas        Qu’insinues-tu, scélérat ?

Agathon        Je constate. Que cela te plaise ou non, l’artiste a une sensibilité féminine. Je la possède mais… ne tiens le pinceau qu’à l’occasion.

Téléphas        Et tu oses t’en vanter.

Agathon va s’asseoir, pensif, sur le bord de la margelle.

Agathon        les Dieux m’ont ainsi fait.

Téléphas        Tu oublies, et ton père et ta mère.

Agathon        Eux m’ont oublié sur un coin de trottoir, et livré à la rue. Je ne leur en veux point ; leur pauvreté en était cause. Avec Movoros, je partage cette malédiction : rejetés, nous sommes et cherchons à survivre, chacun à sa façon. Athènes apporte la lumière au monde. Nous traînons dans son ombre… et l’on s’y habitue. Movoros, de la société se venge, en dénonçant à tout va… Et moi, je vis du bonheur des autres en quémandant un morceau d’anguille… ou un sourire.

Téléphas        Et qu’offres-tu, en échange, tes rosseries ?

Agathon        Mon désespoir enjoué.

Un temps. Téléphas va se rafraîchir le visage à la fontaine.

Téléphas        Tu n’es pas heureux.

Agathon        L’es-tu ?

Téléphas        A ma façon, Xanthippe me soutient.

Agathon        En acceptant de poser pour toi ?

Téléphas        Accepter ?… Dis plutôt qu’elle en exige l’exclusivité et, que je la lui refuse, elle me bat.

Agathon se tord de rire.

Agathon        Par Héra !… Tu crains ta femme et pas les Dieux ?

Téléphas retourne lentement à son tabouret et Agathon au banc, sous l’olivier.

Téléphas        Ma femme n’a rien d’un bronze creux, d’une pierre taillée ou d’une carcasse de bois peint… Dis-moi, ami, que sont d’autre, tes dieux ?

Agathon        Tu blasphèmes.

Téléphas        Un cheval ne braie pas, Agathon, et seul le croyant blasphème.

<= Acte 1 – Scène IX                                                               Acte 1- Scène XI =>

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

Publicités