Acte deuxième – Scène XVII

par Georges Grammat

Atticos s’esclaffe.

Atticos        Quel lambin ! Serait-il mon esclave que je le ferais fouetter.

Téléphas         De te vie, en as-tu seulement fouetté un des tiens ?

Téléphas vient s’asseoir à côté d’Atticos qui lui tapote le genou.

Atticos        Dis-moi, dis-moi, est-ce vraiment Hermès ? Le crois-tu vraiment ?

Téléphas        Homme ou dieu, Pélopidès propose un marché qui nous convient ; tenons-nous-en à cela.

Xanthippe descend avec sa cruche et va puiser de l’eau à la fontaine.

Atticos        Que pouvait-il mijoter avec Agathon ?

Téléphas        A coup sûr, il l’a envoyé semer la bonne parole dans la cité. En bon parasite, Agathon brûle de rendre service et nonobstant sa perfidie enjouée, sème la concorde.

Xanthippe agite un bras.

Xanthippe        Holà ! Holà ! Voici venir un semeur de discordes.

Atticos        Movoros.

Téléphas        Lui, même aimable, fait du tort ; sa nature le veut. Il mord la main qui le nourrit.

Xanthippe        Un rat.

<= Acte 2 – Scène XVI                                                      Acte 2 – Scène XVIII =>

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

Publicités