Acte deuxième – Scène XI

par Georges Grammat

Entre, par la droite, un Agathon sali, au manteau quelque peu déchiré. Il a un œil au beurre noir et tient son chapeau à la main. Le parasite paraît ivre. Il stoppe, s’appuie à la statue, compte du doigt les coupes empilées que tient Téléphas, hoche la tête en sifflant, puis rit grassement.

Agathon        Par… par Dionysos, tu as bu tout cela ?

Téléphas        Ami !… Qui t’a arrangé de la sorte ?

Agathon        Cesse donc de bouger, je ne peux pas compter.

Agathon essaie de compter, d’un doigt malhabile, puis se tourne vers le balcon.

Agathon        Douce, douce, douce Xanthippe, créature idéale et idéale épouse, je te… Je te… je te salue !

Agathon remet son chapeau et va s’affaler sur le banc. Apparaît Xanthippe au balcon. Un temps. Elle rentre. Téléphas pose ses coupes et vient devant Agathon.

Téléphas        Que diable t’est-il arrivé ?

Agathon parle, tête dans les mains, pendant que Xanthippe descend avec une cruche.

Agathon        J’ai dit… j’ai dit à Vélonis que… que son anchois avait oublié… les… les flots bleus et…

Xanthippe lui ôte son chapeau et lui vide la cruche sur la tête.

Agathon        Merci, Xanthippe… Et à Scopos que son anguille n’était qu’une vulgaire couleuvre.

Téléphas        Tu manies mal l’ironie.

Agathon        J’avais… j’avais du vague à l’âme.

Téléphas        Avais-tu égaré ton désespoir enjoué ?

Xanthippe        Tu avais faim, canaille ! Mes lentilles t’auraient calé l’âme et l’estomac avant ton éprouvante traversée d’Athènes.

Téléphas s’étonne en regardant sa femme.

Téléphas        D’où tiens-tu cela ?

Xanthippe        Des marins. Manger solidement avant d’embarquer évite le mal de mer.

Agathon        Et Atticos s’est-il bien calée l’âme avant sa longue traversée d’avec ta sœur ?

Xanthippe        Vois son gros ventre, et vois aussi la svelte silhouette de Téléphas.

Xanthippe passe une main légère sur le ventre plat de son mari. Agathon montre du droit le ventre replet de Xanthippe.

Agathon        Tu as eu aussi une rude traversée ?

Xanthippe        Les lentilles, que les pierres parsèment, me calent depuis longtemps. Que viens-tu faire ici, parasite, et que désires-tu ?

Agathon        Jus… Justement ! Des lentilles… T’en reste-t-il ? Je n’ai… je n’ai toujours point dîné.

Xanthippe grimpe l’escalier et entre dans l’appartement. Téléphas apporte ses coupes à la fontaine et les lave.

Agathon        Chez Scopos, il y avait pourtant du pâté de lièvre… avec du lard ranci… et de l’ail…

Téléphas        Et tu n’as point dîné.

Agathon        On peut porter un amour-propre sous son manteau sale.

Xanthippe ressort avec une écuelle à Agathon qui mange goulûment.

Téléphas        Mais pourquoi avoir insulté ces excellents poissons ?

Agathon        Poissons, dis-tu ? Quels poissons ?

Téléphas        Les anchois de Vélonis et de Scopos, l’anguille ?

Agathon mange puis passe la main sur ses lèvres.

Agathon        Voilà… Imagine… Imagines-tu un instant Volonis brocardant Xanthippe devant d’hilares invités ? Devant ses esclaves riant sous cape ? Et te représentes-tu Scopos faisant de même ?

Téléphas cesse de laver ses couper, se redresse et passe une main sur son crâne quelque peu dégarni, et murmure.

Téléphas        De n’avoir aucune imagination me rend la vie sereine.

Xanthippe se penche, faussement furieuse, sur Agathon.

Xanthippe        Scélérat que tu es de te pavaner chez ces gens ! Rends-moi mes lentilles !

Agathon        Laisse-m’en au moins les pierres.

Xanthippe        Dis-moi vite ! Que me reprochent ces vieillards ?

Agathon        De t’offrir complaisamment à Movoros, le sycophante. Alors, tu comprends, mon sang n’a fait qu’un tour : j’ai outragé les poissons.

Xanthippe croises les bras.

Xanthippe        Moi, j’aurais pissé dessus.

Téléphas        Allons ! Allons ! Sur un Movoros, on peut s’oublier, pas sur le poisson.

Agathon        La tristesse a remplacé ma colère et… je suis allé m’enivrer comme un hilote. Dis-moi, Téléphas, pourquoi cette diffamation ?

Téléphas        Xanthippe s’est moquée de Movoros en stigmatisant son manque… d’appétit. Tu me comprends.

Agathon        Et ce misérable a fait courir la rumeur en ville. Que fait-il de sa dignité ?

Téléphas        Movoros est vénal, ami. Dignité et vénalité s’évite soigneusement dans le cœur de l’homme… et dans ses banquets.

Agathon achève ses lentilles, se passe une main sur la bouche et pose l’écuelle sur le banc.

Agathon        Attendez la suite ! Et voici qu’à son tour ce chien de sycophante fut la risée de tous.

Téléphas        Je te vois venir… Scopos lui offrit à souper dans l’écuelle de son propre chien.

Agathon        Par tous les Dieux ! Tu dis juste.

Un temps.

Agathon        Hélas ! Il me sert aussi dedans.

Xanthippe        Avant ou après le chien ?

Agathon        Après, bien sûr. La bête est de bonne naissance, elle. Elle a un pedigree… Mais, par Hermès, comment sais-tu tout cela ?

Téléphas pouffe.

Téléphas        Par Hermès lui-même.

Un temps.

Agathon        Tu te moques.

Téléphas        Demande à Xanthippe.

Agathon regarde Xanthippe qui opine.

Agathon        Tu as vu le Dieu, toi ?

Téléphas        Comme je te vois ! Sur ce banc même, il se reposa.

Ayant dit, Téléphas s’assied sur la margelle. Agathon le regarde fixement puis agite un doigt véhément.

Agathon        Attends, ami, la confusion m’inonde. Tu ne crois pas aux Dieux et tu en vois un ; et moi qui les respecte, jamais je ne… Ah ! Téléphas, toi qui me combles de tes bontés, te voilà qui cherche à m’abuser.

Xanthippe        L’ami dont tu te réclames, le vois-tu devant toi, misérable pique-assiette ?

Agathon        Si je le vois ? J’en vois même… deux ! Ah ! Ah ! Ah !

Xanthippe        Et tu ne les crois ni l’un ni l’autre.

Agathon        Ben non.

Xanthippe        Tu ne crois pas ce que tu vois et tu crois à ce que tu ne vois pas ? Va donc te coucher, ivrogne !

Agathon        Tu as raison. Que le diable emporte, et les anguilles et les anchois. Bénies soient tes lentilles, Xanthippe : je les ai vues… et je les crois.

Agathon se lève, chancelle, retombe sur le banc, s’y allonge face à la rampe, pose son chapeau corinthien sur son crâne et s’endort. Téléphas et Xanthippe se regardent. Téléphas pose une main sur l’épaule de Xathippe.

Téléphas        Imitons-le.

Xanthippe        Dois-je fermer ?

Téléphas        Pourquoi ? Nous avons un chien de garde. Chez Scopos, Agathon mange dans le plat du chien : tout est dans l’ordre.

Xanthippe s’esclaffe et Téléphas la suit sur les marches.

<= Acte 2 – Scène X                                                             Acte 2 – Scène XII =>

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

Publicités