Acte deuxième – Scène IX

par Georges Grammat

Atticos se lève et se tourne vers sa belle-sœur.

Atticos        Pardonne-lui, Xanthippe.

Téléphas        Pyrrhine avait eu une bonne pensée… bien mal récompensée.

Atticos        Il lui arrive aussi de se montrer… excessive.

Xanthippe        Elle n’a plus l’âge de se montrer tout court.

Atticos        Que veux-tu, Téléphas. Le raisin se dessèche mais sa saveur piquante persiste ; il faut savoir l’apprécier. Présente-moi à Pélopidès, cher beau-frère… Et sois en paix : une fortune se refait tout comme de nouvelles statues s’érigent. Que les Dieux vous gardent tous les deux.

Atticos sort par la gauche.

<= Acte 2 – Scène VIII                                                           Acte 2 – Scène X =>

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

Publicités