Acte deuxième – Scène I

par Georges Grammat

Quelques heures plus tard. Même décor. Téléphas peint un vase. Pas de chants d’oiseaux. Les ombres sont plus crues. Un âne braie. Xanthippe sort de la maison, baille. Notons que les coupes du matin sont restées sur place.

Xanthippe        Le soleil brûle, Téléphas. Viens donc faire la sieste.

Téléphas        Atticos travaille, lui.

Xanthippe        Atticos fait travailler ses esclaves ; bientôt tu en auras aussi.

Téléphas        Atticos fabrique et vend de la poterie. L’artiste, lui, travaille seul et… et notre belette crie famine.

Xanthippe s’esclaffe.

Xanthippe        Pourquoi t’inquiéter, mon bon, Pélopidès a promis de la nourrir. En attendant les jours meilleurs qui ne sauraient tarder,  viens donc faire la sieste.

Téléphas        Pélopidès a dit aussi qu’il me fallait guetter le passage de la Muse, et  lui sauter dessus.

Xanthippe s’esclaffe.

Xanthippe        Pyrrhine passera peut-être…

Téléphas        Femme ! Va aux corbeaux.

Xanthippe continue de s’esclaffer et rentre dans l’appartement.

<= Acte 1 – Scène XXII                                                           Acte 2 – Scène II =>

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

_

Publicités